Expert en sécurité matérielle

Titulaire, contractuel, militaire
21/01/2021
Paris 15e Arrondissement, Paris, Île-de-France, France
Diplôme d'ingénieur, Master 2 ou titre équivalent de niveau Bac + 5
Spécialiste sécurité d'un domaine technique
Expérience pro : Confirmé (5 à 10 ans d'expérience)
A définir selon expérience mensuel net
A définir selon expérience annuel brut
(selon expérience)

Descriptif de l’offre

 Rejoindre l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), c’est mettre ses compétences au service de l’intérêt général en participant à une mission capitale, d’actualité et porteuse de grandes responsabilités dans un monde où la cybersécurité est devenue l’affaire de tous ! 

Au sein de la division Scientifique et Technique (ST), le Laboratoire Sécurité des Composants (LSC) est le pôle d’expertise de l'agence dans le domaine des composants électroniques et de leur emploi pour la sécurité. Il participe notamment, dans ce domaine, à la recherche, à l'analyse des besoins et à la conception des solutions propres à les satisfaire, à l’évaluation des produits et à l’élaboration et à la mise à jour de référentiels techniques.

Le titulaire contribuera à l’expertise du laboratoire dans le domaine de la sécurité matérielle, et plus spécifiquement à la résistance des composants vis-à-vis des attaques par injection de fautes (laser, EM, BBI, glitchs, etc.). Il pourra mettre en œuvre ce type d’attaque sur les bancs d’analyse du laboratoire afin de valider les mécanismes de protection existants ou d’en proposer de nouveaux. Il analysera également d’autres mécanismes de protection matérielle (mémoires sécurisées, capteurs/senseurs d’attaque, FPGA, reverse de PCB, probing de bus, rebonding, etc.). Il devra assurer une veille et des travaux de recherche sur cette thématique, afin de mettre son expertise au profit des autres bureaux de l’ANSSI et de ses interlocuteurs.


  • Mission d’expertise:
    • Le titulaire participe aux prestations d’expertise techniques du laboratoire, en répondant aux sollicitations issues des interlocuteurs internes et externes de la division scientifique et technique :
    • Évaluation de la sécurité matérielle des composants de sécurité (carte à puce, microcontrôleurs, FPGA, etc.) dans le cadre des schémas de labélisation de l’agence (qualification et certification) ou plus largement ;
    • Validation de la robustesse de ces composants sur les bancs d’analyse du laboratoire ;
    • Accompagnement technique des centres d’évaluation de la sécurité des technologies de l’information (CESTI) ;
    • Contribution aux travaux techniques internationaux au sein de l’Union Européenne et de l’OTAN dans le domaine des composants cryptographiques afin d’en assurer la cohérence avec le cadre national ;
    • Rédaction de guides, de recommandations et de référentiels de règles et de bonnes pratiques à destination des développeurs ;
    • Sensibilisation et formation des acteurs de la sécurité des systèmes d’information.


  • Mission de recherche et développement: dans l’objectif de fournir une expertise de haut niveau, le titulaire participe aux activités de recherche et de développement menées par le laboratoire :
    • Rendre compte des principales évolutions de l’état de l’art et assurer une veille scientifique dans le domaine de la sécurité matérielle ;
    • Participer au développement et à la mise en oeuvre des bancs et des outils d’analyse du laboratoire ;
    • Participer au développement de démonstrateurs et de prototypes d’architectures sécurisées (conception de PCB, développement sur FPGA) ;
    • Contribuer aux travaux de recherche académique par la rédaction d’articles scientifiques, la participation à des projets collaboratifs et la présentation des résultats lors des conférences et workshops du domaine.


Contraintes et difficultés du poste :

  • Activité d’expertise, requérant un haut niveau de compétence technique.

Profil recherché

Vous êtes diplômé d’une formation de type école d’ingénieur ou cursus universitaire de niveau équivalent, et de manière souhaitable, être titulaire d’un doctorat et vous avez une expérience d'au moins trois ans dans le domaine de la sécurité matérielle.

Savoir-faire :

  • Maîtriser les concepts de sécurité matérielle ;
  • Maîtriser l’environnement de laboratoire (montage de bancs d’injection de fautes, utilisation d’oscilloscope, conception PCB, etc.) ;
  • La connaissance des techniques d’ouverture de composants, de rebonding, reballing BGA serait un plus ;
  • Avoir de bonnes connaissances en programmation (C, C++, python, etc.) ;
  • Connaître les contraintes et particularités de la microélectronique ;
  • Pratique courante de l’anglais technique, à l’écrit et à l’oral.


Savoir-être :

  • Être force de proposition dans l’exploration de nouvelles pistes de recherche ;
  • Autonomie ;
  • Savoir travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire ;
  • Capacité à restituer clairement une analyse à des interlocuteurs variés (experts ou non) ;
  • Esprit d’initiative, de rigueur et de synthèse.

Process de recrutement

  • Si votre candidature est présélectionnée, vous serez contacté(e) pour apprécier vos attentes et vos motivations et convenir d'une date d'entretien le cas échéant.
  • Les entretiens de sélection pourront être menés en visio-conférence ou en présentiel par l’employeur accompagné par la division des ressources humaines.
  • Des tests techniques pourront vous être proposés.
  • Vous serez informé(e) des suites données à votre candidature.
  • Le poste proposé nécessitant d'avoir accès à des informations relevant du secret de la défense nationale, vous ferez l'objet d'une procédure d'habilitation.