Chef(fe) adjoint(e) du Bureau Supervision de Sécurité Globale

Titulaire, contractuel, militaire
Poste à pourvoir immédiatement
Paris 15e Arrondissement, Paris, Île-de-France, France
Diplôme d'ingénieur, Master 2 ou titre équivalent de niveau Bac + 5
Emplois de direction
Expérience pro : Confirmé (5 à 10 ans d'expérience)
A définir selon expérience mensuel net
A définir selon expérience annuel brut
(selon expérience)

Descriptif de l’offre

 Rejoindre l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), c’est mettre ses compétences au service de l’intérêt général en participant à une mission capitale, d’actualité et porteuse de grandes responsabilités dans un monde où la cybersécurité est devenue l’affaire de tous ! 

Au sein de la sous-direction Opérations (SDO), la division détection (DD) met en œuvre la capacité souveraine de détection et opère un service de supervision de la sécurité, au profit des services de l’État. Elle est également responsable de la mise en œuvre des infrastructures techniques et des services métier de la SDO.

Au sein de la division, le bureau supervision de sécurité globale (SSG) est responsable de l’exploitation du service de supervision de sécurité opéré par l’ANSSI. Ses missions principales consistent à exploiter les dispositifs de détection déployés, mener les investigations complémentaires que nécessite l’examen des événements et alertes, et à signaler les incidents détectés aux bénéficiaires du service de détection, en formulant des recommandations.

L’intéressé sera placé sous la responsabilité directe du chef du bureau SSG.

Missions et activités :

A ce titre, le chef adjoint du bureau assiste le chef de bureau dans les missions suivantes :

-       coordonner les activités du bureau dans ses missions d’exploitation des dispositifs de détection d’attaques et de supervision globale de la sécurité ;

-       assurer la gestion administrative du bureau et l’encadrement de ses ressources humaines (recrutements, gestion des compétences, conduite d’entretiens annuels, etc.) ;

-       structurer et d’assurer la montée en puissance du bureau (organisation, définition des outils et des procédures, conduite du changement, etc.) ;

-       veiller au bon fonctionnement du bureau, tant dans son fonctionnement interne que dans ses relations avec ses interlocuteurs (analyse et amélioration des processus opérationnels, échanges inter-équipes, etc.) ;

-       assurer un suivi de l’avancement des opérations de vérification et d’investigation menées par les analystes du bureau ;

-       garantir la réactivité et la qualité des productions de son équipe pour répondre aux besoins des entités publiques ou privées concernées ;

-       entretenir et développer l’expertise technique des membres du bureau, dans les domaines techniques qui le concernent.

 

Contraintes et difficultés du poste

Les contraintes et difficultés du poste sont principalement liées au contexte opérationnel de l’activité du bureau :

-          traitement de sujets sensibles, dans des contextes contraints ;

-          réactivité et disponibilité ;

-          cadence de travail assujettie à celle de missions opérationnelles ;

-          implication ponctuelle lors d’opérations menées en dehors des heures ouvrées.

Profil recherché

-          le titulaire doit posséder un diplôme d'ingénieur reconnu par la commission des titres d’ingénieur, ou avoir suivi un cursus universitaire de niveau BAC+5 minimum dans le domaine des technologies de l’information et de la communication ;

-          une expérience significative dans la coordination d’un service de détection, d’investigation et de traitement d’incidents de sécurité est nécessaire ;

-          une expérience dans la gestion et l’encadrement d’équipes techniques dans le domaine de la sécurité du numérique est un atout.

Process de recrutement

  • Si votre candidature est présélectionnée, vous serez contacté(e) pour apprécier vos attentes et vos motivations et convenir d'une date d'entretien le cas échéant.
  • Les entretiens de sélection pourront être menés en visio-conférence ou en présentiel par l’employeur accompagné par la division des ressources humaines.
  • Des tests techniques pourront vous être proposés.
  • Vous serez informé(e) des suites données à votre candidature.
  • Le poste proposé nécessitant d'avoir accès à des informations relevant du secret de la défense nationale, vous ferez l'objet d'une procédure d'habilitation.